Dr Zepré Coulibaly, Président de la SOMASST : « L’absence de prévention a une influence négative sur la rentabilité et l’employabilité »

  • Quelle est la plus grande préoccupation qui assaille le secteur de la prévention au Mali ?

Tout ce que nous recherchons, nous acteurs de la prévention, c’est déjà l’application des règles existantes de la médecine du travail. Nous avons ensuite besoin que soient améliorées les dispositions contenues dans le code du travail et la loi cadre du code de prévoyance sociale. C’est l’un des objectifs que s’est assignée la Société malienne en santé et sécurité au travail (SOMASST) crée en 2012 dans le but de promouvoir la santé et la sécurité au travail dans tous ses aspects en République du Mali.

  • Quelles conséquences le non respect de la prévention peut engendrer pour une entreprise ?

La non-application des normes de prévention a une influence négative sur la rentabilité et l’employabilité. Pour maintenir l’employé dans son travail, les entreprises ont tout intérêt à prévenir sa sécurité et sa santé. C’est non seulement une source de motivation supplémentaire pour le travailleur mais aussi un facteur d’accroissement de la productivité. Il est impérieux que les entreprises maliennes épousent les standards internationaux en matière de prévention. Faute de quoi certains marchés internationaux ne leur seront pas accessibles. Les normes ISO sont incontournables aujourd’hui et constituent un véritable outil qui jauge la compétitivité à l’échelle mondial.

  • Avez-vous des attentes spécifiques lors du Forum ?

Le FISST devrait permettre d’attirer l’attention des décideurs politiques, les employeurs et les employés sur le travail des acteurs de la prévention des risques professionnels dans le cadre de l’épanouissement des travailleurs.

J’invite donc la population malienne dans son ensemble à s’intéresser à l’évènement. Les thématiques qui seront abordées vont bien au-delà de l’entreprise et chacun peut y trouver son compte.

Propos recueillis par D. DEMBELE

Leave a Reply